Poeme de KHALED SHOMALI

 

Deux lunes

L’étreinte de l’eau

J’ai deux ailes en nues

                                   Pour qui plantes-tu des roses

                                   Portant son image